Sophie Trem – Auteure du blog The Other Art Of Living

sophie2

J’ai découvert Sophie il y a quelques mois à travers son fil Instagram. Chaque jours, 40 000 personnes suivent ses tribulations et « like » les images qu’elle nous livre, illustrant ses mantras autour de la pensée positive.

Un jour, des images réalisées lors du CES, salon de la high tech se déroulant à Las Vegas où elle se trouvait avec l’équipe de Qwant dont elle fait partie, ont piqué ma curiosité et m’ont donné envie d’en savoir plus sur cette fille du net qui semblait tout à coup y vivre plusieurs vies. En la voyant arriver dans ce café de la rue Bonaparte, ultra fraîche, dispo, souriante,  je me suis dit qu’elle était exactement celle que j’attendais. Volubile, passionnée et passionnante, la jeune maman est, comme sa fenêtre en ligne,  un fabuleux remède « feel good » à la grisaille et aux températures polaires de l’hiver parisien! Avec elle, parlons un peu de voyage…

Alors, jusqu’ici, par quels endroits du globe es-tu passée? Un peu partout, du nord au sud, de l’est à l’ouest. En revanche, je ne connais pas l’Afrique et la Russie!

Y’en a t-il que tu pourrais qualifier de « révélations » et pourquoi? Chaque nouvelle destination est une découverte, et certaines sont plus marquantes que d’autres car elles changent notre manière de voir la vie! Je suis souvent allée au Brésil à une époque. Je pense que ça, et le fait que j’y retrouve mon amie de toujours  Morena Leite la grande Chef du restaurant Capim Santo, m’a pas mal entrainé à voir la vie en couleurs. J’ai aimé la Suède et la Belgique pour leur vision esthétique. J’aime New york et San Francisco pour leur énergie de dingue. Le Cambodge pour les ressources… Je pourrais encore en citer plein d’autres… J’aime voyager!

Quel est ton plus beau souvenir de voyage, justement? C’est très difficile de choisir, il y’en a trop!!! Chaque moment est unique, mais ce qui compte c’est surtout ceux avec qui on les partage. Je pense à un de nos premiers voyage à 4 dans ce lodge eco au fin fond de la Dordogne, le Tikal Lodge, ou à l’été dernier, à Malte, chez ma cousine… C’était tellement peace, juste ce dont on avait besoin : une vue incroyable sur la mer, on allait chercher des  fruits et légumes tous les jours au marché… On était ensemble, en famille, mon mari, mes deux fils et moi.

Le voyage lié au travail qui t’aurait particulièrement marqué… L’Inde, l’été dernier avec Usha Bora la créatrice de la marque Jamini, une expérience inoubliable, un rêve et un choc émotionnel.

sophie

Quel est le voyage dont tu rêves, en famille? Un grand voyage à travers le temps! Ou un voyage mystère avec destination et durée du séjour inconnues!

Dans ta valise, les indispensables … Le minimum. Des classiques confortables et intemporels côté fringues mais surtout niveau beauté! Quand on part en famille, je laisse la place aux enfants, qu’on ait ce qu’il faut pour eux quelque soit le temps qu’il fait.  Mon vrai indispensable c’est ma carte bancaire et plus ça va plus ma valise devient celle d’une geek, avec batteries, chargeurs, ordis, tablettes, clés USB… (rires) Plus sérieusement, le plus important, c’est de partir avec la bonne énergie, dans la bonne ambiance… Tant qu’on est entre nous , j’ai l’impression que le puzzle est complet et n’ai besoin de rien.

Si tu devais nous conseiller, n’importe où dans le Monde…

– un hôtel : Les Terres Rouges dans la jungle du Ratanakiri, au Cambodge.Dépaysement total et déconnection de toute réalité garanties. Là-bas, j’adorerais aussi séjourner un jour à  l’Amansara qui est sublime.

– un restaurant : Capim Santo à Sao Paolo ou à Trancoso, au Brésil. Pour son exotisme bohème éternel et sa cuisine exceptionnelle.

– une boutique : Aiiii… Trop!!!! J’aime L’Eclaireur à Paris, l’endroit où j’ai fait mes armes et qui est complètement inspiré par les voyages et trouvailles de Martine et Armand Hadida, ses Fondateurs, Colette, Barneys Co op  et Oak à New York… Et Monoprix ! (rires)

Retrouvez Sophie sur www.theotherartofliving.com

Photos :  InsideCloset