Inès de La Fressange – La Parisienne

Ines blog

Auteure, Ambassadrice de la maison Roger Vivier, égérie L’Oréal Paris, Inès de La fressage est partout, pour notre plus grand plaisir. À l’occasion de la sortie de son livre, La Parisienne, elle avait fait, avec  Travel Jam, le point sur ses voyages passés, à venir, rêvés…

Jusqu’ici, par quels endroits du globe êtes-vous passée?

Hum… On commence par Anchorage en Alaska, Buenos-Aires ou Zanzibar?
Y’en a t-il que vous pourriez qualifier de « révélations » et pourquoi?
Ma révélation c’est « le petit Liré ». Plus mon petit Liré que le Mont Palatin! J’ai appris en allant loin que l’on cherchait parfois ce que l’on connaissait depuis toujours.

Quel est votre plus beau souvenir de voyage?
L’Inde, la première fois comme la dernière.
Le voyage lié au travail qui vous aurait particulièrement marqué…
Les Nouvelles Hébrides, avec Issey Miyaké. Nous nous sommes retrouvés au milieu d’un festival de danses aborigènes, recouverts de cendres noires, tout un programme…

Voyager seule, pour vous c’est : fait – au programme – exclu? Pourquoi?

Je suis allée une fois seule à Florence, j’ai vite compris que le sublime il fallait le voir avec un être que l’on aime. En revanche, je suis souvent partie seule pour le travail, généralement la seule femme dans des avions remplis d’hommes d’affaire à des heures improbables.

Vous êtes maman, vos filles ont-elles un passeport depuis longtemps?
À une époque elles étaient sur mon passeport mais très vite elles ont eu le leur. Nine a pris le Concorde à 6 mois et Violette est allée à Cuba au même âge.

Quel est le voyage dont vous rêvez pour toutes les trois?
La Mongolie, à cheval et sous des yourtes!

Y’a t-il un endroit que vous aviez découvert seule où vous savez que vous les emmènerez un jour?
Oui, effectivement, j’ai tendance à voir les choses avec leurs yeux maintenant ; le Japon est très probablement l’endroit où je souhaite le plus les emmener. C’est tellement dépaysant, une culture si différente et tant d’objets rigolos à trouver.
Si vous deviez nous conseiller, n’importe où dans le Monde :
Un hôtel… L’Umaid Bawan à Johdpur.
Une plage… Beauduc en Camargue.
Une boutique… Le Gem Palace à Jaïpur ou Marie-Hélène de Taillac, rue de Tournon.

Un restaurant… Cru, village St Paul dans le 4ème arrondissement. Pas de voitures, des arbres, c’est bien avec des enfants.

Dans votre valise, 3 indispensables… Une bougie parfumée (si l’endroit est divin mais sent mauvais, c’est impossible). Un plaid doux pour l’avion de chez Caravane et ma crème Revitalift pour l’avion où la peau souffre.