Bloc note #1

new york et moi

Voilà 4 ans que je fais et défais mes valises. 4 ans que je parcours le monde mon gamin sous le bras à la recherche de rien d’autre qu’un peu de kiff. C’est tout le temps très kiffant! Mais tout ça ne nous est pas tombé dessus comme ça.
J’ai monté une société, travaillé sur différents projets et fini par créer Travel Jam qui malgré ses hauts et ses bas, parce que la crise et tout et tout, poursuit son bonhomme de chemin.
Tout ça pour dire que je ne suis pas une « socialite », une fille bien née avec des amis aux quatre coins du monde rencontrés dans son école privée qui lui aurait permis de voir le monde très tôt.
Fille d’un ouvrier et d’une agent hospitalier, je suis toujours partie en vacances mais voilà, j’avais mes habitudes en Gironde, en Bretagne et en Vendée, ce qui est déjà formidable… Lycéenne en banlieue parisienne, je n’ai découvert Erasmus et tous les programmes d’échanges que tard… Bref, je fais partie de ceux à qui on n’a pas dit qu’on pouvait se faire pousser des ailes pour aller voir et apprendre ailleurs…
Du coup, après un premier passage à New york il y a 4 ans, avec mon enfant en bas âge ;) , je ne suis aux États-Unis que pour la deuxième fois et  j’ai l’impression aujourd’hui d’enfin découvrir la ville qui me fait tant rêver. Depuis une semaine, on arpente les rues glacées (-10 degrés, en moyenne, relax!), de Broome Street à la 86ème en passant par Brooklyn dont on se régale depuis 2 jours, et ce n’est que le début! Un début « comme dans les films », surprenant et drôle, déjà plein de bonnes adresses et d’anecdotes… Aujourd’hui on commence avec la Mode… Morceaux choisis :

– le blog de Garance Doré, c’est la vraie vie!!! C’est à dire que comme prévu, avec mes Air Max, ma parka, mon bonnet, mes gants etc, je me sens pouilleuse à côté des new yorkaises toujours au top. On aurait pu imaginer qu’avec les températures actuelles, elle soit obligée de faire appel à un minimum de mise en scène… C’était sans compter sur le niveau de résistance au froid des beautés du coin! Que ce soit sur la 5ème Avenue, sur Broadway aux abords du Ace Hotel ou à Brooklyn, je passe mon temps à avoir envie de devenir photographe de street style ;) tellement tout le monde est au top!

– Parlons encore look, et parlons un peu de Brooklyn justement… Vous avez certainement entendu de nombreuses plaisanteries sur les hipsters de Williamsburg! Pendant américains des bobos parisiens, je les imaginais comme nos bobos… Réels mais pas trop. Je m’explique : à Paris, j’ai l’impression que tout le monde est un peu bobo à sa façon. Nous sommes nombreux à manger bio et sain, à vouloir élever nos enfants en harmonie avec la nature (parisienne, hahahaha!), à avoir une peau de mouton à la maison à être prêts à nous jeter sur la nouvelle collection éco-responsable d’Ikéa etc etc. Côté look, pareil, nous sommes pleins, très différents, en baskets, le cheveux libre, le cachemire loose, prônant le confort, les belles matières et la coupe juste, adeptent du less is more alternant sac Céline et pochette achetée sur un marché.

Mais le hispter de Willamsburg, lui, est une réalité vraie! Il est beau, certes, porte un jean brut, une barbe soignée au delà de l’imaginable et affronte la neige avec des bottillons canons même que tu veux avoir son adresse de shopping. Seulement voilà, il est entouré de clones… Tellement que vraiment, je crois que c’est un coup à les confondre. À boire un verre avec l’un d’entre eux et à quitter le bar avec un autre sans te rendre compte de ton erreur! Plus sérieusement, c’est vraiment déroutant et ça fait un peu peur cette idée que des hommes souhaitent avoir exactement la même tête que leur voisin. On observe ce phénomène de copie conforme chez les lycéennes habituellement, ça fait partie de l’adolescence, mais là, je suis perplexe…

– Côté fille, le Vogue US annonce un été en robe blanche, quoi qu’il arrive! L’annonce est faite après 270 pages de publicité qui, en tant qu’éditrice, m’ont laissé rêveuse ;)

– dans la vie, là tout de suite maintenant, toutes les ados (et moi), portent des braids c’est à dire des tresses collées, à l’africaine. Par deux, souvent, pas trop sérrées. C’est trop beau et je vous ferai des photos :)

je suis longue longue. J’ai plein d’autres trucs à vous raconter… À demain!

Des bises!

En photo, le bloc note et les illustrations géniales présentent sur tous les supports de communication du Mark Hotel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *