Josua Hoffalt – Danseur Étoile et créateur de mode

 josua yes
Josua Hoffalt danseur Étoile vient, entre deux répétitions à l’Opéra de Paris, de lancer avec son frère Lucas, Hoffalt,  une sublime marque mixte qui fait la part belle à la technique et à la douceur. Conçue pour la ville comme pour les cours de danse, elle donne immédiatement envie de rechausser ses demies pointes! Ce matin, il nous en touche un mot et nous parle voyage…
Vous venez de lancer une marque de prêt-à-porter, Hoffalt. Comment est né ce  projet? Le projet est né d’un besoin, celui de trouver enfin des vêtements à la fois élégants et adaptés à mon métier. Je passe ma journée à voir mon reflet dans un miroir et je me trouvais toujours mal habillé. Il y avait aussi l’envie de travailler sur un projet commun avec mon frère Lucas. C’était le terrain idéal, on est très complémentaires dans notre approche. 

Jusqu’ici, par quels endroits du globe êtes-vous passé? Dans le désordre, le Japon, la Russie, les États Unis, l’Australie, la Chine, le Kazakhstan, l’Espagne, l’Italie, la République Tchèque, le Canada, la Malaisie, les Maldives, le Danemark, les Pays bas, l’Angleterre, Madère, la Colombie, le Sénégal, le Maroc.

Y’en a t-il que vous pourriez qualifier de « révélations » et pourquoi? J’apprécie particulièrement les pays du nord de l’Europe pour la qualité de vie que l’on y trouve. De manière générale les gens sont très bien éduqués, très respectueux, il y a un savoir vivre en communauté qui est remarquable. 
 
Quel est votre plus beau souvenir de voyage? Ce n’est pas forcément un souvenir précis, mais j’ai en tête une semaine passée avec ma compagne et des amis à sillonner la Toscane, au milieu d’une campagne magnifique en mangeant divinement bien.
10915147_328690163993069_3382820429683800798_n
 
Le voyage lié à la Danse qui vous aurait particulièrement marqué… Ma première tournée avec l’Opéra de Paris au Japon. J’ai découvert Tokyo et depuis j’y suis retourné une dizaine de fois. C’était la première fois que j’entrais dans une culture vraiment différente de la nôtre. J’aime leur gastronomie, leur diplomatie, le mélange de traditions très fortes et d’une grande modernité. À Tokyo, il y a une énergie folle. Quand j’y suis j’ai toujours envie de ramener un milliard de choses. 
L’endroit que vous avez découvert seul que vous aimeriez faire découvrir à votre fils… Le Japon justement, pour lui montrer ce que je connais déjà, et pour découvrir le reste avec lui. 
Josua2777 Si vous deviez nous conseiller, n’importe où dans le Monde :
un hôtel : l’Hôtel Particulier dans Montmartre à Paris
Une plage : les plages des Maldives 
Un restaurant : comme je suis un peu chauvin, l’Arpège d’Alain Passard à Paris pour son amour des légumes. 
Dans votre valise , 6 indispensables… Des livres, mon ordinateur, une veste de costume, 2 paires de chaussures (dont des baskets), mon carnet dans lequel je note mes idées pour  Hoffalt ou pour le spectacle de danse que je vais créer*, et une belle montre. 

Si vous avez un billet déjà booké, pouvez-vous nous dire où vous partez? Je pars pour Copenhague, ce mois-ci, pour danser avec l’Opéra « Paquita ».
 
* « Tchaikovsky : Récits du royaume des Songes », au théâtre André Malraux de Rueil Malmaison les 12 et 13 juin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *